Cette semaine, nous avons voulu nous arrêter quelques minutes sur l’une des pièces emblématiques de la maison Italienne CP COMPANY,

La GOGGLE JACKET

Née en Italie a la fin des années 80, cette veste a fait le tour du monde et des stades de football.

La  » GOOGLE JACKET » est une veste technique, mais avant tout historique. Elle fut imaginée et conçue pour les pilotes d’une des courses automobiles les plus célèbres du monde, la Mille Miglia, dont CP COMPANY fut désigné sponsor en 1988.

 

En créant cette veste, Massimo Osti s’inspira de sa propre collection de vestes de l’armée Japonaise. Il étudia précisément les capuches de celles-ci et fut particulièrement enthousiaste à l’idée d’intégrer des lunettes dans le tissu de la veste. La principale problématique était de préserver l’intégrité de celui-ci autour du périmètre des lentilles. Cela fut résolu grâce à une monture créée particulièrement par l’entreprise italienne BARUFFALDI, leader mondial de l’optique sportive a l’époque.

Afin de parfaire cette veste et ses formes, Osti s’intéressa aussi a la multi-fonctionnalité des vestes de l’armée suisse, dont les nombreuses poches étaient pratiques et polyvalentes.

Pour finir, Massimo Osti ajouta une fonctionnalité qui fera sourire les amateurs de montres : le « watch viewer ». Une lentille intégrée à la manche, permettant au pilote de voir son chronographe durant la course sans avoir besoin de remonter sa manche. Pas très discret mais fonctionnel..

 

 

La version de la veste « GOGGLE » utilisé pour l’édition 1988 de la course Mille Miglia a été construite à partir d’une légère toile beige dont la poche avant était marquée de l’emblème de la course automobile. C’est évident que cette version que le modèle puise son surnom officieux de « Mille Miglia Jacket ».

C’est bien cette veste qui deviendra le modèle emblématique de C.P COMPANY et fera connaitre à la marque une renommée internationale. Ce modèle, toujours en production, a connu depuis de très nombreuses évolutions, que ce soit au niveau de la coupe ou des fibres textiles utilisées.

Bien évidement, les lunettes intégrées dans la capuche, elles, sont toujours présentes….

 

 

CP Company : Un symbole de la contre-culture Football « Casual »

Je vous disais plus haut que cette veste a aussi pris ses quartiers dans certains stades de football, notamment au Royaume-Unis. Une veste qui loin des courses automobiles est aussi devenue l’emblème d’un courant dont la marque ne se vante pas forcément et qui a pourtant fait son succès.

Il existe de nombreuses cultures et types de groupes de supporters dans le football. En Europe continentale, le mouvement majoritaire est celui des « Ultras ». En Grande-Bretagne, une sous-culture importante est le « Casual ». Trop souvent reliée au “hooliganisme”  qui exprime parfois, comme on le sait, son amour du ballon rond à coups d’énormes coups de chaines, le “Casual” est une sous-culture à part entière qu’il serait dommage de réduire à la violence.

C’est vers la fin des années 1970 que beaucoup de supporters britanniques commencent en effet à porter des marques de créateurs plutôt que les couleurs de leur club. Ce subterfuge, ce déguisement “civil” leur permettait ainsi d’infiltrer des groupes rivaux en entrant dans les pubs et d’éviter l’attention de police en allant au stade. 

Parmi ces vêtements emblématiques du mouvement « Casual » on retrouve notamment Stone Island, Aquascutum, Burberry et donc …  CP Company. Après tout, quoi de mieux pour masquer son identité qu’une capuche avec lunettes recouvrant l’intégralité de votre visage ? 

 

 

La veste “Goggle” a donc bien été l’objet de nombreuses controverses outre-manche et fut même remise en cause par la Police. Toutefois, un lucide policier du Nord-Est de l’Angleterre mit fin à la polémique en affirmant que cette pièce emblématique était bel et bien légale et déclara très justement qu’il suffit de porter : « Un chapeau, une écharpe et des lunettes de soleil pour masquer son identité. Ainsi, il n’y a donc aucun pouvoir légal pour arrêter quelqu’un portant ces vestes. »

Que vous soyez un vrai fan de football, un féru de courses automobile ou les deux, voici un vêtement technique qui a une histoire. Et si vous ne voulez pas ressembler à un bandit de grand chemin en descendant de votre Ferrari 340 America… 

c’est facile, il suffit de laisser les goggles à l’intérieur de votre capuche…